Rhums Dzama : une marque, un pays

Dzama, le célèbre nom de la marque de rhum de la Compagnie Vidzar à Madagascar, n’est pas une marque comme les autres. En trente ans, elle a su noué un lien particulier avec ses compatriotes. Traditionnellement le rhum est associé à toutes les étapes de la célébration de la vie à Madagascar. Les rhums Dzama, de part leur volonté de qualité, d’amélioration des process et d’innovation, sont devenus un emblème de la réussite possible des entreprises malgaches vers le monde.

30 ans d’amitiés avec un peuple.

C’est à la fin des années 1970 que Lucien Fohine Rakotodratsima eu l’idée de créer une marque de rhum à Madagascar. Déjà reconnu dans la fabrication de whisky à Antananarivo, Monsieur Fohine a considéré qu’il fallait un terroir pour son rhum, une identité, et une distillerie proche pour bénéficier des meilleures cuvées de l’île. Déjà une volonté d’excellence. Le choix de Dzamandzar sur l’île de Nosy Be s’est imposé. Le diminutif « dzama » donna le nom à la marque. Il a aussi pour signification « ami » en dialecte local. En 1981 donc, sortent les premières bouteilles de rhums Dzama : le Dzamandzar Rhum Blanc Dzama « le grand rhum de Madagascar« , qui deviendra plus tard le « Blanc de Dzamandzar« , notre actuel Rhum Blanc de Nosy Be.

Dès cette époque Monsieur Fohine se livrait a de bien étranges expériences qui sont devenues depuis quelques années, le must des must pour les grands connaisseurs de spiritueux dans le monde. Il mettait à vieillir du rhum dans des fûts de chênes ayant contenu du whisky pour en transférer les arômes du malt. Depuis une quinzaine d’année, les meilleurs assembleurs du globe font de même, à l’image du Maître Symington des Signatory Vintage pour le Whisky par exemple, qui va chercher des fûts uniques (fûts de rhums Grand Arôme, ou fût de muscatel par exemple) pour une fin d’affinage de six à douze mois de sa sélection personnelle.

Dès 1982, sort un pur produit terroir : le Dzama Ambré 52° ! du chaud de chaud s’il vous plaît. Mais le taux d »alcool garantie une plus grande pureté en alcool. Moins de coupage. Cette merveille pour amateur d’émotion forte est toujours en vente l’appellation Rhum Ambré de Nosy Be.

En 1996, la relève est assuré avec Mr Franck Fohine, un des fils de la famille, lui-même formé à l’œnologie et aux spiritueux à Bordeaux. Il réorganise totalement la filière avec la création d’une société de distribution : Mellis. Mais surtout, l’innovation prend un nouvel élan avec la naissance d’un florilège de produits des premix comme les Freeze à la gamme de rhums « Prestige », en passant par les désormais classiques Cuvée Blanche et Cuvée Noire.

Une nouvelle impulsion pour conquérir le monde.

Dès lors, tout va s’accélérer. En 1997, lancement du célèbre Punch Coco qui reste une référence sur les tables malgaches. En 2002, la célèbre « Bota Kely » vit ces dernières heures. En 2008, la gamme totale des rhums est relooké. Dès 2009, Dzama lance une gamme de rhums Prestige pour partir à la conquête du monde : Blanc de Nosy Be, Ambré de Nosy Be, Cuvée Noire et Blanche trouve leur version dans cette gamme Prestige. Un petit nouveau : Tsingy, un rhum blanc traditionnel. Et des rhums vieux comme le fameux Vanilla 10 ans, le 15 ans d’âge ou encore la Cuvée Spéciale Millésimé Lucien Fohine.

Les récompenses suivent dans les plus important concours internationaux de spiritueux. Déjà plus de vingt médailles reçues à ce jour, depuis 2010, dans ces compétitions à l’aveugle (sans trucage) par les meilleurs palais du genre. Ces rhums malgaches suscitent l’intérêt. Ils s’exportent. On peut déjà trouver nos rhums Dzama en France, en Espagne, Allemagne, Italie, Suisse, Belgique, Danemark,… mais aussi dans certains états américains comme la Californie, la Floride et New York. Et ce n’est qu’un début !

On peut donc produire malgache à Madagascar et exporter dans le monde, sans pour autant être une entreprise de zone franche ! Une fierté et un exemple. Avec de la rigueur, une vision et une volonté ferme, Madagascar peut exporter autre chose que des containers d’artisanats. Le groupe d’entreprise autour de la Compagnie Vidzar fait vivre directement 1200 personnes sur le territoire, tous fier d’appartenir à cette société qui regorge de projets de développement pour son avenir, et signe ces campagnes de communication d’une baseline qui nous rassemble tous : Za’Malagasy, « je suis Malgache ».

L’ABUS D’ALCOOL NUIT À LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Site internet : http://dzama-international.com/

Page FaceBook : https://www.facebook.com/pages/Rhum-Dzama-Madagascar/152683801499789

Contact : Compagnie Vidzar SARL, Immeuble Dzama Anosibe Angarangarana, BP 4403 – TANANARIVE, MADAGASCAR

Authors

Related posts

*

Top