Author Archives: Rédaction DNEWS

Francophonie Madagascar 2016

Sommet de la cacophonie : nos dirigeants ont-ils honte de nous ?

Sommet de la cacophonie : nos dirigeants ont-ils honte de nous ?

« Interdiction de téléphoner  avec son GSM pendant le sommet de la Francophonie pour ne pas risquer de saturer les réseaux afin de ne pas gêner les communications des vahinys. On étudie la même mesure pour internet : Madagascar privé d’internet pendant une semaine… » ahahahhaha… C’est évidemment totalement faux – et à prendre avec humour bien

Lemur Trophy Madagascar

Lemur trophy : le grand flop ?

On nous annonçait le Grand Show. Du « vous-allez-voir-ce-que-vous-allez-voir ». Ministère et Roland Ratsiraka en première ligne. « Un évènement inédit au cœur de l’aventure et de l’humain pour faire découvrir Madagascar autrement » nous promettait un premier communiqué de presse, à diffusion internationale, en février 2016. Sur la page d’accueil du site internet du raid, nous trouvons encore,

BIG COLA MADAGASCAR

Think BIG, Think Malagasyééééé !

On l’a vu poindre son nez sur les étalages de nos épibars depuis quelque temps. Big Big Big ! Mais qu’est-ce donc que cette boisson Big qui semble même sortir du paysage les célèbres boissons concurrentes : Coca Cola, Fanta Orange et Ananas ? Les plus avertis ont noté l’embouteillage à Tanjombato… « bien de chez nous ».

Sefafi

SEFAFI : à quoi servent nos lois ?

Encore un communiqué à charge contre le gouvernement par le SEFAFI, qui se présente comme un « observatoire de la vie publique ». Cette fois-ci le l’objet est la loi, son application, la notion d’état de droit à Madagascar. Il souligne des contradictions évidentes, mais confirme notre notion bien particulière d’appliquer la loi : « oui à l’état

code de la communication à Madagascar : désobéissance civile

Code de la com’ : agir contre le mépris.

La HCC a enfin reçu le texte dit « code de la communication » pour validation. Oui, pour validation, la HCC ayant coutume d’aller dans le sens du pouvoir en place. Les patrons de presse semblent déjà s’y résigner. Ledit « Mouvement pour la liberté d’expression » s’est transformé en arrière-garde d’opposition politique qui rêve d’un soulèvement, mais ne mobilise

liberté de la presse Madagascar

Liberté d’expression, le pouvoir reste sourd.

Alors que le code de la communication fait face à une pluie de contestation nationale et de mises en garde ou condamnations d’organismes internationaux comme Reporter Sans Frontière, Union des Journalistes Francophones, la Fédération internationale des Journalistes et même l’ambassade des USA à Madagascar ou encore l’Union européenne (selon André Rasolo), ce code fait des allers-retours

Francophonie code de la communication Madagascar

Code de la communication : la Francophonie doit-elle suspendre Madagascar ?

Nous sommes tous encore sous le  choc : 80 députés ont voté le code de la communication. Un seul a voté contre. Le Mapar, décidément pas très courageux ces derniers temps, s’est abstenu en quittant l’Assemblée. La seule force d’opposition donc a préféré faire l’autruche. En conséquence, les députés ont préféré une fois de plus

code de la communication Madagascar : l'article 20

Article 20 : protéger et enrichir les corrompus !

Un geste du gouvernement le 6 juillet en conseil des ministres : selon diverses informations recueillies dans la presse nationale, les peines d’emprisonnement seraient abandonnées dans l’article 20 de la loi sur la cybercriminalité, repris dans l’avant-projet du code de la communication. On peut y voir un geste de bonne volonté, en conséquence de la mobilisation

Top