MH17, un père écrit à Poutine : « pour le meurtre de ma fille unique »

crash ukraine MH17
Elsemiek de Borst avait 17 ans. Ce vol MH17 lui a été fatal. Elle fait parti des 298 victimes de cette tragédie. Son père, effondré, écrit une lettre à Poutine et aux dirigeants de l’Ukraine, séparatiste ou pas pour le meurtre de sa fille unique.

« Pour le meurtre de mon cher et unique enfant. »

Les mots sont clairs, plus que durs. On imagine à peine le désespoir de ce père qui perd sa fille unique disparue à l’aube de sa vie pour une erreur de tir. Ignoble tragédie. Hans de Borst commence sa lettre par ses mots ironiques, comme pour mieux exprimer la ridicule folie des hommes : «Merci beaucoup, monsieur Poutine, messieurs les dirigeants séparatistes ou le gouvernement ukrainien, pour le meurtre de mon cher et unique enfant».

Il continu par un bref descriptif de cette jeune femme qui avait tout pour réussir une belle vie : «Elsemiek devait passer son examen de fin d’études secondaires l’année prochaine, avec ses meilleures amies Julia et Marina. Elle était une bonne élève et voulait aller à l’université de Delft pour étudier le génie civil».

L’histoire de l’innocence et de l’espoir, mais «Soudainement, elle n’est plus là. Abattue en plein ciel dans un pays en guerre». Le Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines assurant la liaison Amsterdam- Kuala Lumpur lui a été fatal. En cause, un missile lancé par les séparatistes pro-russes, selon les informations données à ce jour par les différents médias occidentaux.

Il met les auteurs de cette guerre face à leur responsabilité : «J’espère que vous êtes fiers d’avoir détruit sa jeune vie et que vous parviendrez à vous regarder sans trembler demain dans le miroir».

Bien entendu, cette lettre ne peut faire oublier les 297 autres drames similaires. Les familles et les proches qui subissent la même horreur injuste. Avez-vous essayez de vous imaginer dans une situation similaire ? À ce jour, les corps des victimes retrouvées sont entreposés à Torez, dans l’est de l’Ukraine en attendant leur rapatriement.

 

Ci dessous la version anglaise de la lettre originale de Hans de Borts.

Mr Hans de Borst et sa fille.

Mr Hans de Borst et sa fille.

Thank you very much mister Putin, leaders of the separatists or the Ukraine government!

For murdering my loved and only child, Elsemiek de Borst!
She was 17 years old, 5th « gymnasium » student at the « Segbroek College » in Den Haag.
And she was on her way to her holiday in Maleisië together with her little brother, her mom (my ex-wife) and her stepfather.

Elsemiek would have done her final school exams next year, together with her best friend Julia and Marina, she did so good in school!
After that she wanted to go to the « Technical University Delft » to study engineering, she was looking forward to it!

But suddenly she is not here anymore! She has been shot out of the sky, in an unknown country, where there is a war going on!

Aforementioned misters, I hope you’re proud to have shot her, amongst other, young life and future.
And that you will be able to look at yourself in the mirror tomorrow morning.

I hope you will receive this message, maybe translated in English (what you as a intelligent gentleman could read just fine)

Thanks again!

Regards, Elsemieks father Hans de Borst from Monster, The Netherlands, whose life is ruined!!

PS mister Putin, I hope that your intense conversation with our prime-minster Rutte opened your eyes!
I know you are impressed by this and I would find it impressive if you took the initiative to guard the crash-sight with the Russian military, so the Dutch investigators can do their job.
Thanks in advance.

 

 

 

 

Authors

*

Top