Législatives : Alain Marsaud attaque les Français de l’étranger

Alain Marsaud Français de l'étranger

Après le revers cuisant que les électeurs lui font subir au premier tour, Alain Marsaud, député sortant, pose une question sans équivoque sur sa vision de son échec : « Les Français de l’étranger méritent-ils encore des députés? » !!! C’est le slogan qu’il souhaite mettre sur son affiche de campagne du deuxième tour si l’on en croit sa publication sur sa page Facebook. (voir copie d’écran ci-dessous, cliquer dessus pour agrandir).

Alain Marsaud affiche législative 2017

Le probable ex-futur député est si fier de sa trouvaille qu’il place celle-ci en photo de profil!

Déjà, le 5 juin au soir sur ce même compte Facebook, il déplorait «  le très faible nombre d’électeurs de la 10ème circonscription des Français de l’étranger à s’être rendu aux urnes« .  Monsieur Marsaud ne veut donc voir dans ces résultats que la faute à la faible participation au premier tour des législatives 2017. Une suffisance qui l’aveugle au point de ne pas vouloir faire un effort de remise en cause sur son action personnelle durant son mandat. Car, dans les faits, qu’est-ce qui a changé pour les Français de l’étranger depuis 2012 ? Quelles lois ont été votées pour les Français de l’étranger avec ces amis comme Mariani ?

« Certains » osent tout,…  c’est même à cela qu’on les reconnaît ?

Puisque Marsaud est friand des détournements de citation, allons-y gaiement. De notre côté, nous garderons toutefois une bonne dose d’humour pour rester fidèle à l’auteur. Cette dose d’humour ne semble pas semer la confusion dans l’esprit du Marsaudpilami, puisqu’il se permet toutes les contradictions en donneur de leçon sur la démocratie. Confère l’étonnant raccourci entre « L’absentention TUE la démocratie » et l’accroche castratrice « Les Français de l’étranger méritent-ils encore des députés » !?!?!?!  Houba ! Houba ! En clair, le « prof » s’érige en chantre de la démocratie, mais propose tout simplement de supprimer les députés pour les Français de l’étranger, puisqu’ils ne votent pas… pour lui… ils ne les mériteraient pas.

On est limite de l’insulte tout de même, Monsieur Marsaud ! Voter est un droit mais pas une obligation de voter pour vous.

En 2012, l’abstention était comparable, sans le déranger.

Puisque, dans son désarroi, Alain Marsaud semble l’avoir oublié, le taux d’abstention, qu’il rend responsable de sa gifle électorale du premier tour, était en tout point comparable : pour la 10e circonscription, en 2012, au premier tour, seulement 23,3 % de votants sur 91 600 inscrits. Alain Marsaud a été élu au second tour avec 76,72% d’abstention. Sa place de député n’a donc tenue qu’à 10 919 voix.

Observons les chiffres du premier tour des législatives 2017 fournis par le MAE français : Amal Amélia Lakrafi  (LREM) 11 503 voix, à comparer à son score vexant nous pouvons le comprendre : 3 614 voix. Pas loin d’un tiers de ses électeurs se sont détournés de lui alors que, n’étant pas PS, Marsaud était plutôt dans une situation favorable. Tout le monde le pensait indéboulonnable. Selon toutes les estimations, s’il y avait une circonscription imprenable, s’était bien celle de Marsaud. Et l’on ne peut que féliciter madame Lakrafi qui a eu le courage de relever le défi d’ailleurs.

76,72% d’abstention en 2012 contre 80,46% en 2017. Soit 21 325 votants en 2012 contre 19 419 en 2017 certes, mais en 2012 « La particularité de ce scrutin dans les consulats français à l’étranger est la possibilité offerte aux électeurs de voter par internet ». 7 326 votes électroniques enregistrés en 2012 pour le premier tour. 21 325 – 7 326 votes par internet = 13 999 voix ! Eh oui, d’une certaine manière, monsieur Marsaud, il y a plus de votants mobilisés en 2017 qu’en 2012.

Devons-nous, en plus, nous montrer humiliants en citant un des commentaires d’un de vos partisans à propos de votre publication sur votre compte Facebook qui vous rappelle que vous ne totalisez que 689 voix au Liban, votre fief, sur 17 677 électeurs ? LKF comptant déjà 2215 voix dans ce même pays. Si problème il y a, il n’est pas de la démocratie, il est de votre action, ou de la perception que les Français de l’étranger en ont constaté.

Un si mauvais constat de son action par lui même : accablant.

Alain Marsaud s’est vu octroyer le prix « Marianne d’or 2017 » de la démocratie connectée, dit-il sur son site marsaud2017.fr qui devrait rapidement disparaître. On se demande bien qui a bien pu lui attribuer un prix pareil, car nous aurions envie de lui remettre le prix de la déconnexion de la réalité des problèmes de Français de l’étranger, à en lire le constat qu’il met lui même en ligne sur son site, intitulé fièrement « 5 ans d’actions au service des Français de l’étranger » voir copie en fin d’article.

Son triste constat de 5 ans de députation : 9 actions ! dont…

  • janvier 2015 (au lendemain des attentats de Charlie Hebdo) : … Alain Marsaud s’interroge… et (on dirait du Coluche) avec plusieurs invités ! (il a fallu s’y mettre à plusieurs pour « s’interroger ».
  • mars 2015 : Alain Marsaud interroge le ministre de l’Intérieur (sur des prestations sociales perçues par des djihadistes en Syrie). Encore, il interroge. Et donc  ?
  • avril 2015 : Alain Marsaud s’engage (ouille… ça fait peur) en faveur de la télémédecine pour les Français de l’étranger… Et une fois de plus : « et donc ? » Quoi de concret ?
  • novembre 2015 : Alain Marsaud a tenu, lors d’une interview a rappelé les efforts qu’il souhaitent… blablabla… on tirait du Coluche, façon ces gens qui s’autorisent à penser des trucs…
  • Avril 2016 : Alain Marsaud vote pour la défense animale… oui, c’est bien. Il fait son job de député à l’Assemblée : il vote. Mais quoi pour les Français de l’étranger ???
  • Juin 2016 : Alain Marsaud demande la création d’un guichet unique… blablabla… on sent qu’il a fait un grand effort : monsieur a demandé quelque chose. Est-ce qu’il a levé le doigt ? LOL… et quoi donc ?
  • Juillet 2016 : lutte contre le terrorisme… Alain Marsaud donne ses recommandations… oopopop ! le bonhomme donne ses recommandations. C’est chaud. 🙂 et donc ?
  • novembre 2016, grand coup de gueule du géant : Alain Marsaud s’oppose à l’assujettissement à la CSG… blablabla… il s’oppose où ? et quel résultat ? ???
  • mars 2017 : lancement du collectif « stop à la stigmatisation » pour lutter contre… blabblabla… oui, peut-être, mais encore. Nous avons fait une brève recherche sur internet, à part un article qu’il a fait paraître sur son compte Facebook et un formulaire d’inscription à ce collectif… rien de rien… un grand vide.

On notera qu’il nous fait grâce de son action faîte de 2012 à 2015, sans doute jugée trop importante. Mais, pour paraphraser Coluche « Moi je dis que quand un homme politique il en fait pas plus que ça, il devrait être autorisé à fermer sa g…« .LOL

Bien entendu, nous nous doutons bien que son action ne s’est pas limitée à cela, mais sommes bien obligés de nous baser sur ses propres revendications.

À prendre toujours avec humour bien sûr. Un humour grinçant, mais une réaction à son invective à la limite de l’insulte, quand il affirme « Les Français de l’étranger méritent-ils des députés » en mettant en cause leur sens de la démocratie. Oui, monsieur Marsaud, les Français de l’étranger méritent, comme tout le monde, des députés, mais pas vous. Bon retour dans votre Limousin natal. Et demandez aux électeurs de cette belle région s’ils vous méritent.

 

Ci-dessous l’infographie présente durant la campagne des législatives 2017 sur son site dédié marsaud2017.fr. Édifiant.

Alain Marsaud

 

 

 

 

 

 

 

Related posts

*

Top